POIL ET PLUME

POIL ET PLUME

Forum de chasse et peche ,Orignal,chevreuil,ours,caribou,coyote,sauvagine,et tout ce qui touche la chasse et peche
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une autre réserve en péril....Chic-Chocs!!!!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
BearHunter



Nombre de messages : 195
Age : 45
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Une autre réserve en péril....Chic-Chocs!!!!!   Mer 23 Avr - 17:21

Nous sommes en train d'en perdre une autre:

Réserves fauniques : mise en garde au gouvernement
Québec, le 18 avril 2008 – La Fédération québécoise de la faune (FQF) dénonce certaines propositions formulées dans le rapport du facilitateur, monsieur Rémi Bujold, chargé d’éclairer le gouvernement au sujet de l’implantation d’une pourvoirie sous gestion autochtone en Gaspésie. Dans le document présenté hier, on propose en effet de détourner de la collectivité québécoise une portion de la réserve faunique des Chic-Chocs de quelque 150 kilomètres carrés pour l’offrir à une entreprise de gestion privée. Le réseau des réserves fauniques administrées, au nom de tous les Québécois, par la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq), s’apprête donc à subir une nouvelle ponction de ses revenus.

Nous tenons à rappeler que la Fédération avait précédemment dénoncé la décision de la ministre Nathalie Normandeau qui, dans un geste purement politique, avait totalement retiré la gestion de la réserve de Dunière à la Sépaq pour la donner à une organisation privée. Suite à ce «méfait», la Fédération avait demandé au gouvernement de faire marche arrière et de retourner Dunière dans le giron de la Sépaq. Le réseau des réserves fauniques appartient à tous les Québécois et doit être considéré comme un outil de développement collectif pour tous les Québécois et préserver comme un tout, avec fierté. Au lieu de cela, le gouvernement a créé un dangereux précédent qui ne sert que les intérêts de certains groupes régionaux au lieu de la collectivité québécoise.

Il faut que le gouvernement comprenne que le réseau des réserves fauniques du Québec est un bien collectif appartenant à tous les Québécois, et qu’il est tenu de le gérer avec vision et dans l’optique de favoriser la richesse collective. Si des décisions de gestion impliquant des modifications importantes doivent être prises au sujet des réserves fauniques, le gouvernement est tenu d’en informer la Table nationale de la faune, sur laquelle siège des représentants de ses clientèles, dont des représentants autochtones, et de la consulter sur les grands enjeux.

Nous reconnaissons que le gouvernement est l’ultime responsable en matière de gestion faunique, mais nous voulons qu’il exerce cette responsabilité dans les règles qu’il s’est données, de façon à ne pas favoriser un groupe et en portant par conséquent préjudice à un autre. La notion de bien collectif, principe qui sous-tend la gestion de la faune au Québec, est mis à mal par le gouvernement actuel. Nous entendons continuer à défendre les intérêts communs des citoyens afin de préserver l’ensemble de leur patrimoine faunique.

Toutefois, nous tenons aussi à rappeler que la Fédération ne s’oppose pas d’emblée à la gestion privée de ressources fauniques par des citoyens autochtones ou non autochtones, mais nous réitérons que les réserves fauniques doivent être gérées par un gestionnaire unique. La FQF, porte-parole de tous les chasseurs et les pêcheurs du Québec, défend la pérennité de la ressource faunique, l’accès équitable pour tous les Québécois aux terres du domaine de l’état, et le partage collectif de toutes les ressources fauniques entre tous les résidents de notre province.

La Fédération québécoise de la faune est un organisme sans but lucratif, qui a vu le jour en 1946. Sa mission est de contribuer, dans le respect de la faune et de ses habitats, à la gestion, au développement et à la perpétuation de la chasse et de la pêche comme activités traditionnelles, patrimoniales et sportives.


- 30 -


Source : Geneviève Clavet
Responsable des relations publiques
Fédération québécoise de la faune
Hôtel Mont Gabriel du 17 au 20 avril : (450) 229-3547
Tél. : (418) 626-6858 / 1 888 LAFAUNE
@ : genevieveclavet@fqf.qc.ca

_________________
There's a very fine line between bear hunting and sitting there looking stupid.

If you can't run with the big dogs, Keep your puppy ass on the porch.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martin Champoux



Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 25/04/2007

MessageSujet: Re: Une autre réserve en péril....Chic-Chocs!!!!!   Jeu 24 Avr - 8:42

BearHunter a écrit:
Nous sommes en train d'en perdre une autre:

Au lieu de cela, le gouvernement a créé un dangereux précédent qui ne sert que les intérêts de certains groupes régionaux au lieu de la collectivité québécoise.
Il faut que le gouvernement comprenne que le réseau des réserves fauniques du Québec est un bien collectif appartenant à tous les Québécois, et qu’il est tenu de le gérer avec vision et dans l’optique de favoriser la richesse collective. Si des décisions de gestion impliquant des modifications importantes doivent être prises au sujet des réserves fauniques, le gouvernement est tenu d’en informer la Table nationale de la faune, sur laquelle siège des représentants de ses clientèles, dont des représentants autochtones, et de la consulter sur les grands enjeux.

Nous reconnaissons que le gouvernement est l’ultime responsable en matière de gestion faunique, mais nous voulons qu’il exerce cette responsabilité dans les règles qu’il s’est données, de façon à ne pas favoriser un groupe et en portant par conséquent préjudice à un autre. La notion de bien collectif, principe qui sous-tend la gestion de la faune au Québec, est mis à mal par le gouvernement actuel. Nous entendons continuer à défendre les intérêts communs des citoyens afin de préserver l’ensemble de leur patrimoine faunique.

Toutefois, nous tenons aussi à rappeler que la Fédération ne s’oppose pas d’emblée à la gestion privée de ressources fauniques par des citoyens autochtones ou non autochtones, mais nous réitérons que les réserves fauniques doivent être gérées par un gestionnaire unique. La FQF, porte-parole de tous les chasseurs et les pêcheurs du Québec, défend la pérennité de la ressource faunique, l’accès équitable pour tous les Québécois aux terres du domaine de l’état, et le partage collectif de toutes les ressources fauniques entre tous les résidents de notre province.

La Fédération québécoise de la faune est un organisme sans but lucratif, qui a vu le jour en 1946. Sa mission est de contribuer, dans le respect de la faune et de ses habitats, à la gestion, au développement et à la perpétuation de la chasse et de la pêche comme activités traditionnelles, patrimoniales et sportives.


- 30 -


Source : Geneviève Clavet
Responsable des relations publiques
Fédération québécoise de la faune
Hôtel Mont Gabriel du 17 au 20 avril : (450) 229-3547
Tél. : (418) 626-6858 / 1 888 LAFAUNE
@ : genevieveclavet@fqf.qc.ca

On devrait plutot lire :

'' qui ne sert que les intérets de certains amis et contributeurs de la caisse électorale du parti Libéral du Québec.......''

Ciao Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une autre réserve en péril....Chic-Chocs!!!!!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CIRCULATION EN MOTONEIGE DANS LES RÉSERVES FAUNIQUES DES CHIC-CHOCS, DE PORT-DANIEL ET DE MATANE
» DS3 1,6 HDi 110 FAP Sport Chic / Jaune Pégase-toit noir Onyx
» L'équipe réserve du RCS
» DS3 HDi 110cv sport so chic jaune Pégasse toit noir
» Qui roule avec un melange autre que du gasoil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POIL ET PLUME :: DISCUSSIONS GÉNÉRALES\GENERAL DISCUSSIONS :: DISCUSSIONS GÉNÉRALES\GENERAL DISCUSSIONS-
Sauter vers: